Charlotte Lefort défend son projet de film « Tous différents, tous humains ! » au concours Miss Progress International.

bdinstapicsfr-5927-2|English version of this article is available below each part|

Cette année, nous avons choisi d’inscrire l’une de nos Lauréates au concours Miss Progress International… un concours de beauté international pas comme les autres !

En effet, il s’agit d’un concours où la beauté n’est pas le seul critère puisque 50% de la note finale est déterminée par un projet caritatif défendu par chacune des candidates. Pour sa première participation, le comité Belle de France a choisi d’accompagner Charlotte Lefort, 1ere dauphine de Belle de France 2018, dans la concrétisation de son projet intitulé « All different, All humans » soit « Tous différents, tous humains » en français.

Voici en quelques lignes le détail de ce projet de court métrage sur le handicap.

Résumé du projet de court métrage sur le handicap

Les personnes handicapés sont souvent vues comme des personnes ayant besoin d’aide. Pourtant, handicap ne veut pas dire infériorité physique ou intellectuelle. Alors pourquoi ne pas traiter les personnes handicapées comme vous et moi ?

Le but de ce projet est de montrer que les personnes handicapées ont quelque chose à offrir à la société. Il ne s’agit pas uniquement de personnes qui ont besoin d’aide, nous avons besoin d’elles pour construire notre futur.

La première étape de mon projet sera de réaliser un court métrage traduit en plusieurs langues, afin de donner la parole aux personnes handicapées, dans le monde entier. A travers des images inattendues et de courtes entrevues, nous montrerons un autre aspect du handicap.

English version 

People with disabilities are often seen as needing help. However, handicap doesn’t mean intellectual or physical inferiority. Indeed, what if disabled person were considered as you and me?

The aim of my project is to show that people with disabilities have something to give to the society. They are not only person who need help, we also need them to build the future.

The first step of my project is to make a short movie translated in several languages, in order to give them a voice around the world. Through unexpected pictures and short interviews, we will show a new side of handicap.

Le projet de Charlotte Lefort en détail

Et si les personnes handicapées étaient considérées comme vous et moi ?

Cette question l’est venue après que plusieurs handicapés m’aient raconté leur histoire à la suite de mon titre de 1ere dauphine de Belle de France 2018. La plupart d’entre eux souffrent d’avantage de l’exclusion sociale dont ils sont victimes que de leur handicap physique ou mental.

Nous sommes différents mais nous sommes tous humains, c’est pourquoi je suis convaincue que les personnes handicapées ne sont pas seulement de gens qui ont besoin d’aide. Nous avons besoin d’elles pour construire notre futur.

English Version

What if disabled person were considered as you and me?

This question came to me after I met several disabled people who told me their stories. Most of them are suffering of social exclusion more than intellectual or physical problems due to their disabilities.

We are different, but we are all human beings as well and I am convinced that they are not only person who need help, we also need them to build our future.

Le but du projet est de montrer que les handicapés ont quelque chose a apporter à la société. Je parie sur le pouvoir de la vidéo et des réseaux sociaux pour véhiculer un autre point de vue sur le handicap. Ce film sera fait d’images inattendues et de courtes entrevues qui souligneront les messages suivants :

  • Le handicap n’est pas un signe d’infériorité mentale, intellectuelle ou physique. C’est une particularité, une différence.
  • Handicap n’est pas synonyme de besoin, les personnes handicapées ont aussi quelque chose à nous apporter.
  • La différence ne devrait pas être acceptée par la société mais banalisée.
  • Les personnes handicapées sont des être humains comme les autres, on ne devrait pas se moquer ou les regarder avec pitié mais les considérer comme nos frères.
  • Les différences sont sources d’enrichissement personnel.
  • Selon les Droits de l’Humain, les handicapés peuvent faire valoir leur droit à l’intégration professionnelle et sociale

English Version

The aim of the project I carry is to show that people with disabilities have something to give to the society. I bet on the power of videos and social media to convey another point of view on handicap. This movie will be made on unexpected pictures and short interviews to underline the following messages:

  • Handicap isn’t not a sign of mental, intellectual or physical inferiority. It’s a particularity, a difference.
  • Disability is a particularity but it doesn’t necessarily mean that disabled person need help, on the contrary, they can bring us something different.
  • Physical difference should not be tolerated by the society but trivialized.
  • Disabled people are human people like everyone, so we shouldn’t make fun of them nor look at them with pity but consider them as our brothers.
  • Differences are source of personal enrichment.
  • According to Human Rights, disabled persons have the right to social and professional integration.

Pour ce court métrage, nous réaliserons des images qui marqueront les esprits. Il est nécessaire de véhiculer l’idée que nous sommes égaux en droits et de combattre nos idées reçues. De plus, ce film sera une vraie aventure qui rassemblera les gens.

Nous montrerons des scènes inattendues, des entrevues et des phrases choc. La totalité du film sera traduite en plusieurs langues et diffusé sur les réseaux sociaux afin de toucher la plus large population possible.

Pour la première diffusion du film, nous organiserons un événement publique avec des journalistes, des personnalités politiques et des organisations à but non lucratif comme APF France Handicap et Handicap International. Cette première diffusion permettra également aux personnes handicapées de rencontrer un large public, afin de contribuer à leur intégration sociale.

Afin que ce projet soit moins virtuel, nous organiserons des projections dans les écoles, afin d’intégrer la jeunesse au projet. En effet, les enfants sont notre futur, aussi l’éducation est une part importante du travail que nous mettrons en oeuvre avec ce projet.

Notre but est de réunir parents, enfants, politiciens, handicapés, organisations pour changer le point de vue de chacun sur le handicap.

Nous sommes tous humaines, nous sommes tous différents et c’est probablement notre plus grand point commun

English version

For this short movie, we would gather disabled volunteers, in order to show images that will stand out on people mind. It is necessary to convey the idea of equality between people and revise our bias. Furthermore, this film will be a real adventure that will bring people together.

In this short movie, we will show unexpected scenes, short interviews and catchy sentences. The entire movie will be translated in several languages and broadcasted on social medias in order to touch the widest population possible.

For the first diffusion of the movie, we will organize a public event with journalist, politician and nonprofit organization as « APF France handicap » and « Handicap International ». This first diffusion will be useful for social integration as disabled persons will met a lot of people.

In order to make this project less virtual, we will organize broadcasts in school, to include young people in the project. Indeed, children represent our future, so education is an important part of the work we will start with our short movie.

Our aim is to bring politician, nonprofit organizations, parents, children and disabled people together in this project to change our point of view about handicap.

We are all humans, we are all different and this is probably our greatest common point.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *